Démarche artistique

Comme la plupart des artistes peintres, la découverte de l’intérêt au dessin se manifeste souvent tôt dans l’enfance. Linda fait partie de cette catégorie d’artiste qui dans sa jeunesse explore l’univers du dessin guidé par son père. Cette étape importante lui sert de référence pour le futur développement de son art actuel, peindre tout en détail.  

 

Après plusieurs pratiques de différents styles en peinture, son choix s’arrête sur le monde animal. Différents facteurs influence son choix, dont l’un est la découvre d’un reportage sur le braconnage, sur l’histoire du lion d’Afrique nommé Cécil, abattu gratuitement lors d’un safari pour en faire un simple trophée de chasse! Touchée par cette histoire, elle prend conscience alors de la grande fragilité de la faune et des impacts nuisibles de l’activité humaine sur celle-ci.

 

C’est par le pinceau et la couleur qu’elle décide de revendiquer au nom de l’espèce animale le droit à leur biosphère et leur sécurité. C’est aussi avec le pinceau et la couleur qu’elle veut démontrer leurs beautés, leurs intelligences et leurs fragilités. Linda  veut rendre dans ses œuvres le caractère spécifique de chaque animal, particulièrement avec leurs regards qui déterminent aussi le choix de ses sujets. Elle prend soigneusement le temps de peaufiner la lueur des yeux pour recréer l’âme de l’animal dans l’espoir d’éveiller l’émotion chez le spectateur.

 

Deux peintres de renoms dont l’artiste aime bien s’inspirer. Elizabeth Viger Lebrun, grande portraitiste européenne du début du 19e siècle, est admirée pour son art de flatter ses modèles et du rendu dit «au naturel» et est acclamée à l’époque de l’un des summums en la matière de peindre le naturel d’un sujet. Robert Bateman grand peintre animalier canadien est évidement un artiste que Linda admire pour la grande qualité et la finesse de ses œuvres animalières. Les périodes dites néo-classicisme et réalistes sont les deux mouvements artistiques pour lesquelles Linda s’identifie tout naturellement. Elle s’inspire de documentaires et de photos tout en prenant soin de respecter les droits intellectuels des œuvres photographiques qu’elle choisit.

 

L’huile est le médium qu’elle préfère, même si à l’occasion l’acrylique s’adapte mieux à son projet. Peindre des animaux de manière réaliste demande une très bonne dextérité pour amener la précision des détails dans une très grande définition. Le pinceau à poils fins et extrafins est le principal outil de l’artiste. Linda adapte sa palette de couleurs à l’animal choisi tout en conservant le plus possible les tons chauds avec les terres de Sienne, d’ombre brûlée et d’ombre naturelle. Contrairement à d’autres styles où le format de la toile devient souvent un standard dans le processus, l’artiste adapte la dimension pour s’assurer à partir du format choisi d’offrir le mieux le réaliste de l’animal.

 

La recherche et l’exploration sont le point de départ pour découvrir l’animal qui doit évoquer chez l’artiste sensation et admiration. Motivée par l’envie de démontrer la spécificité et la vulnérabilité de chaque animal qu’elle peint, elle s’approprie son histoire pour mieux le reproduire. Vient ensuite un traitement numérique de retouche d’image à l’ordinateur pour recadrer, modifier ou interposer plusieurs photos pour en faire une seule au final. À l’aide de l’image imprimée, Linda par observation la transpose sur la toile à l’aide d’un quadrillage angulaire pour assurer une fidèle proportion de l’animal. Suit l’application des couleurs avec précision et fins détails sur un canevas, où elle prend soin au préalable d’enduire celle-ci d’un gris neutre ou d’un brun clair rendant ainsi la juste luminosité de chaque couleur utilisée. L’œil est le premier élément travaillé dans la composition pour vitaliser l’animal dès l’ébauche. L’animal prend forme seulement après plusieurs couches picturales créant le volume souhaité pour donner vie et souplesse à la composition.

 

Devant chaque œuvre terminée, fièrement l’artiste imagine le rôle qu’elle souhaite ériger à travers le partage de son art : celui de conscientiser l’humain à adopter de sains comportements envers l’animal sauvage, pour favoriser la sauvegarde présente et future de toutes les espèces en voie d’extinction sur notre planète.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Instagram